Sinaï: le Mossad contre Sissi

  • Une force de sécurité égyptienne blessée au cours d\\\\\\\'une attaque terroriste.
    Une force de sécurité égyptienne blessée au cours d\\\\\\\’une attaque terroriste.

L’expert libanais des questions internationales, Nasser Kandil évoque une « rude bataille stratégique » qui se déroule en ce moment même entre  » Israël et l’Egypte de Sissi ».

C’est le Sinaï qui est le théâtre de cette violente guerre des « renseignements », un Sinaï qu' »Israël s’est choisi comme son arrière-cours » et qu’il a peuplé de ses « agents daechistes ».

L’article de Kandil apparait dans les colonnes du journal « AlBana » et aborde les « différents aspects » de l’impitoyable guerre que mène Israël contre l’Egypte et « le devoir qui est celui de l’axe de la Résistance » dans cette bataille.

 » Il existe des réalités qu’il faut exposer sans façon: à vrai dire, la situation que vit en ce moment l’Egypte ressemble à plus d’un égard à celle qui sévit en Libye, pays attaquée par l’Otan en 2011 et jeté en pâtures aux terroristes takfiristes par la suite. Du fait de sa place géographique, de son importance géopolitique, de son poids démographique et de son armée largement convoitée, l’Egypte se place depuis longtemps au cœur des intérêts des grandes puissances. Quant à Israël, il n’a jamais cessé de voir à travers son voisin égyptien une source d’endiguement pour ses projets expansionnistes. Aussi bien au Liban qu’en Syrie, l’Egypte n’a jamais fait ce qu’Israël le lui demande. Mais ce n’est pas ces deux pays qui inquiètent le plus Israël. En raison de sa proximité avec la bande de Gaza, le poids de l’Egypte en Palestine est indéniable et c’est là que Tel-Aviv s’inquiète le plus ».
Plus loin dans son article, Kandil évoque « une très intense bataille qui opposent le Mossad au renseignement égyptien au Sinaï où une mosquée soufie a été attaquée vendredi faisant des centaines de morts. « Israël a fait du Sinaï son arrière-cour. C’est le Sinaï qui aurait été choisi comme capitale pour ceux des terroristes de Daech qui ont échappé à la guerre en Syrie et en Irak. Israël utilise Daech comme un levier de pression à l’endroit de Sissi qu’il veut mettre à pas. Israël exige que l’Egypte rallie sa guerre contre l’axe de la Résistance et les deux Etats syrien et libanais, ce que Le Caire a jusqu’ici refusé. Dans ce contexte, l’axe de la Résistance a un devoir à accomplir : aider du mieux qu’il peut, le gouvernement, l’armée et le peuple égyptien face à cet assaut d’envergure et ce, en mettant de côté toutes ses considérations politiques ».

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s