Un bouseuX …s’attaque à notre « AIN EL FOUARA…..

Statue saccagée à Sétif :

statue Sétif

S’il est «atteint d’une maladie mentale», pourquoi précise-t-on qu’il «ne fait partie d’aucun parti politique islamiste», mais tout en signalant qu’il «défend bel et bien des idées intégristes et une vision très rétrograde de la religion» ? Il ne peut donc qu’être conscient de son acte.On dit que l’auteur «présente une déficience mentale à 100%, selon le chargé de communication de la wilaya de Sétif, ou 80%, selon une source sécuritaire. 100% ? 80% ? Mais bien-sûr ! Un gars en tenue islamo-salafiste, qui vient de Beni Oussine (Bougâa), qui sait prendre le bus ou le taxi, qui paie, qui a de l’argent, qui sait acheter un marteau et un burin, qui sait où aller et quoi faire…

«Déficience mentale» comme le citoyen que l’on entend dans la vidéo lancer «zdaguelha!», en sétifien, «bien fait pour elle ! Tous deux de la même espèce, abrutis par les discours islamo-salafistes, comme beaucoup, qui gagnent du terrain en faisant la loi dans les cimetières, en tabassant les imams, en occupant les petites mosquées (surtout dans les villages), en faisant le zèle aux alentours des mosquées, en infiltrant leurs éléments insoupçonnés dans ce que l’on appelle les «écoles coraniques» des mosquées pour manipuler les petits-enfants, etc.

Ce «malade mental» n’a fait que ce qu’on lui a dit de faire et mis en pratique ce qu’il a appris, comme beaucoup. Si des gens «normaux» le font, que dire des imbéciles, des idiots et des abrutis ? Nous avons entendu des commentaires à couper le souffle

Le problème vient de la paresse, du laissez-faire des autorités locales, de l’indolence, de l’impuissance, voire dans l’incompétence qui ont fait que les actes de vandalisme, les vols, les agressions, la drogue, l’incivisme et l’intégrisme La barbe hirsute, le qamis dans le vent, le burin et le marteau dans les mains, le citoyen  part à l’assaut de la nudité de la femme d’argile, devant une foule médusée et sans voix, ni voie.  Après avoir été gracié, pardonné, réconcilié et lavé de ses crimes et de ses abominations contre des captives, en chair celles-là, dans les montagnes et les forêts des maquis de l’abomination.Les bibliothèques de quartier, c’est inutile. Les librairies, les cinémas, les théâtres et tout lieu de culture universelle est perversion et déviance.Et dans leur oisiveté, ils sont indiqués à mater tout citoyen non conforme à leurs delires made in wahabiste….

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s