Combien de monuments du temps de l’occupation française sont encore en Algerie…

 
Le G.G. (Gouvernement Général ndlr) est devenu le palais du gouvernement et sur le monument aux morts, les noms des victimes de la guerre ont été effacés a coups de burin. Dans toute l’Algérie, chaque commune, au lendemain de la guerre de 14-18, avait reçu son monument aux morts.
Les Algériens ont jeté bas les poilus casqués et les plaques portant le nom des soldats morts pour la France ont été remplacées par d’autres aux couleurs vert ,blanc et rouge, portant le nom des C
houhadas tués entre 1954 et 1962. Dans toutes les villes d’Algérie, aussi, les statues ont été déboulonnées et certaines brisées , en colère parce qu’elles étaient un symbole de la colonisation.
Aujourd’hui, un certain nombre ont été rapatriées et Abd el-Kader a remplacé  caracolant de 1830.

La statue equestre du Duc d’Orléans et les bustes des gouverneurs de l’Algérie attendent leur départ prochain.
Un grand nombre de ces Monuments aux Morts ont été démolis à l’indépendance, quelques-uns sont toujours en place. Quelques monuments aux morts ou statues ont été entièrement ou en partie déplacés en France,
Aïn-el-Turk 
Monument rapatrié à Cournonterral (34) ou se trouve une plaque avec les noms Le canon (qui faisait parti du monument aux morts) se trouve lui à Port-Vendres, au pied du monument de Sidi-Ferruch
Alger Monument aux Morts, cité du Ruisseau
Monument aux marins morts 1914-1918 et 1939-1945, fresque sculptée en 1933 par Halbout de Tanney et qui se trouvait à Alger, en face de l’Hôtel Aletti, démontée en 1962 et reconstruite à Toulon / Cap-Brun, une plaque en marbre « Aux 1297 marins morts pour la France, les 3 et 6 juillet 1940 à Mers-El-Kebir » a été placée sous la plaque de bronze, dédiée au cuirassé « Bretagne » :
« A la mémoire des officiers, officiers mariniers, quartiers maîtres et marins de La Bretagne, disparus à Mers-El-Kebir, les 3 et 6 juillet 1940, pour l’honneur du Pavillon français ». Cette stèle commémorative se trouve Batterie basse au Cap Bru
Maison-Carrée 
Le monument aux morts de École Nationale Agronomique d’ Algérie a été rapatrié en 1963 dans le Parc de l’Institut National Agronomique Paris-Grignon, actuellement l’INRA à Thiverval-Grignon (78)
Boufarik 
En 1885, le Conseil Municipal de BOUFARIK érigea une statue en l’honneur du sergent BLANDAN. Démontée, la statue du sergent BLANDAN a été ramenée le 14 décembre 1963 dans la cour de la caserne THIRY à Nancy. Au cour de la cérémonie, les cendres du sergent BLANDAN furent replacées dans le socle du nouveau monument.
Ce monument aux morts des Guerrres 1914-1918 et 1939-1940, en hommage aux combattants de ces deux guerres incluant les soldats Algériens qui ont servi la France a été détruit après l’indépendance.
Bougie 
24 plaques en bronze du Monument aux Morts rapatriées à Bordeaux
Bréa 
Le monument aux morts représentant un poilu de 1914-1918 aurait été enlevé par les soldats d’un régiment français du Génie et emporté en Métropole en 1963 en un lieu inconnu.
Constantine Le monument-aux-morts existe toujours mais les plaques nominatives, encore en place en 1983, auraient été enlevées.
La reproduction monumentale de la Victoire sur le monument aux morts de Constantine est l’oeuvre du sculpteur Joseph Ebstein
 » La Victoire de Constantine est une statuette ailée antique découverte à Constantine en 1855 par des soldats. On la retrouve sur les insignes de la 3ème DIA.
Le « tombeau des braves » monument aux morts des deux sièges de 1836 et 1837 a été rapatrié à Angers (49) dans l’école d’application du Génie Militaire
Damiette
Monument aux Morts rapatrié à Cormeille-en-Parisis
Hammam-Bou-Hadjar
Monument aux Morts (Rapatrié à Fréjus).
Il n’a hélas pas été possible de démonter les bas reliefs ni les plaques en marbre comportants les noms … tout cela ayant été détruit.
Marengo 
Monument aux Morts Rapatrié aux Avirons à la Réunion.
Transféré à Paris à l’indépendance, il est entreposé au dépôts d’arts et de monuments historiques de l’État. Le ministre André Malraux l’offre en 1965, au maire des Avirons, Henri Fort. Le monument arrive au port de la pointe des Galets en décembre. Il est inauguré aux Avirons le 4 décembre 1966.
Mascara
Le monument de MASCARA a été transformé : le poilu remplacé par un grand livre.
Le poilu et les bas-reliefs sont installés Place du XVème Corps à Saint-Raphaël.
A noter (1): à l’origine le poilu tenait un fusil « Lebel » qui fut brisé lors du transport et est actuellement remplacé par une grenade.
A noter (2): les plaques de marbre (avec les noms) ont également été ramenées à saint-Raphaël mais n’ont pas été remontées sur le nouveau monument.
Mers-el-Kebir
Cimetière marin et Ossuaire du cimetière marin de Mers el Kébir.
Les cénotaphes en bronze ramenés de Mers-el-Kebir sont au pied du Monument, aux « Marins MORTS pour la France » ramené d’Alger, qui se trouve au Cap Brun à Toulon
Plaque des Marins du Bretagne disparus à Mers-el-Kébir
Mondovi 
Monument aux Morts Rapatrié à Eragny-sur-Oise
Mostaganem
Le monument-aux-morts a été rapatrié dans l’école d’application de l’infanterie à Montpellier (34)
Nemours 
Le  » Tombeau des Braves « , à deux kilomètres de Nemours (alors Djemmaa Ghazaouet) où étaient inhumés les restes des survivants de la colone MONTAGNAC, à l’emplacement où les derniers furent massacrés. Enlevé par les soins du Génie avec l’aide du 10ème B.C.P., embarqué le 23 août 1963 sur le  » Dives « , le Tombeau des Braves fut remis au Service Historique de l’Armée au château de Vincennes, le 23 octobre 1963.
Le  » Tombeau des Braves  » a été transporté au printemps de 1964, avec l’aide du Commissariat aux Monuments des Guerres et de la Résistance (Amiral GALLARET), dans la casemate transformée en chapelle, par les soins de la Fédération Nationale des Anciens Chasseurs à Vincennes
Oran
Monument aux Morts d’Oran Rapatrié à Lyon, oeuvre du sculpteur Albert Pommier
En décembre 1967 la partie supérieure du Monument est alors découpée de son socle haut de huit mètres et la sculpture quitte Oran le 11 décembre 1967 pour Marseille. L’inauguration a lieu à la Duchère le 13 juillet 1968.
Oran était jumelée avec Lyon.
Oran
Monument de Sidi Brahim
Le monument de Sidi-Brahim d’Oran fut élevé en 1898 à la mémoire du 8e Bataillon de Chasseurs d’Orléans (8e B.C.P.) et du 2e Hussards.
Le monument de Sidi Brahim à Oran (Algérie) réalisé par Jules Dalou en 1896. Composé d’un obélisque supportant un groupe de statues, la France, les dépouilles d’un soldats, et la Gloire. Cet ensemble a été transformé après l’indépendance de l’Algérie : la statue de la France a été remplacée par quatre médaillons en bas-reliefs du portrait d’Abdel-Kader au niveau de la petite base, disposés sur les quatre faces de l’obélisque.
La statue de la Victoire est restée inchangée. La France de Dalou – rapatriée – se trouve sur un monument de Sidi-Brahim à Périssac (33)
Palissy
La statue Pro Patria constituait le monument aux morts de Palissy.
Elle était accompagnée de plaques de marbre où se côtoyaient les noms des morts arabes et français de la Grande Guerre dans un même souvenir.
Elle fut ramenée d’Algérie par la 3e Compagnie du 72e Régiment qui s’installa à Kehl en 1965.
C’est le 32e Régiment installé à qui au moment de sa dissolution la restitua au patrimoine de l’ESAG – Se trouve dans l’école d’application du Génie à Angers (49)
Philippeville
Monument aux Morts 1914-1918 Rapatrié à Toulouse, au cimetire de Salonique.
Monument commémoratif 1914-1918 Rapatrié à Versailles
Saïda
Monument aux morts de la Légion Rapatrié à Bonifacio
Sétif
une stèle aurait été rapportée de Sétif et se trouverait à Mouilleron-en-Pareds (Vendée)
Monument aux Morts Rapatrié à Béziers
Sidi-Aïch 
Monument créé par l’artiste Paul Belmondo, père de l’acteur de cinéma Jean-Paul Belmondo.
La stelle représente deux femmes, une européenne et une kabyle, en train de se lamenter.
Ce monument était encore intact début août 1962.
Ce monument aurait été vendu et serait en Italie ?
Souk-Ahras
Ce monument a été démonté par l’armée française et transporté à Bône pour être rapatrié, puis embarqué pour la métropole, à destination d’Orléans où il n’est jamais arrivé.
Il aurait été  » jeté à la mer  » (?), il mesurait 12 m de haut et il portait l’inscription des noms de 365 pieds-noirs et indigènes morts pour la France.
Sidi-Bel-Abbès
Monument aux morts de la Légion étrangère :
Le 26 octobre 1962 le monument sera démonté et reconstruit à Aubagne (caserne de la Légion).
Sidi Ferruch
Monument pour la Commémoration du centenaire du débarquement des troupes du Général de Bourmont à Sidi Ferruch le 14 Juin 1830 :
Ce Monument a été inauguré le 14 juin 1930, pour le Centenaire de la Présence Française en Algérie. Au moment de l’Indépendance Algérienne, les 4 et 5 juillet 1962, les membres du Commando Guillaume ont pu sauver de la destruction les bas-reliefs, transportés d’abord à l’Ecole Militaire de Saint-Maixent avant d’être reconstitués par le marbrier Raymond Berges, de Perpignan, sur le terre-plein de la Redoute Bear de Port-Vendres le 14 juin 1988.
Tlemcen
Monument du 2e Regiment de Chasseurs rapatrié à Verdun au Quartier Maginot, sculpteur Louis Henri Bouchard.
Monuments Aux Morts de Tlemcem rapatrié Square de Lattre de Tassigny, Saint Aygulf, 83600 Fréjus.
Ce monument, érigé en premier lieu à Tlemcem (Oranie) en 1924, fut rapatrié à Saint-Aygulf en 1965 par Monsieur Gaston Montamat.
Il a été sculpté par Ebstein et représente une Victoire ailée accompagnant un  » poilu  » et un soldat de l’Armée d’Afrique.
La statue equestre de Jeanne d’Arc d’Alger, amenée le 27 mai 1963 à Marseille aujourd’hui à Vaucouleurs sur la place de la mairie.
http://www.alger-roi.net/Alger/grande_poste/textes/3_jeanne_vaucouleurs.htm
La statue equestre de Jeanne d’Arc d’Oran
Fabriquée à Oran en mai 1931, amenée en France en 1963.
Elle se trouve, Place de la Résistance à CAEN ( Calvados ), où elle fut inaugurée le 10 mai 1964
Statue équestre du duc d’Orléans
D’Alger
Amenée en France en 1963. Installée en 1981 à Neuilly sur Seine

Après ?

Conclusion: Ain-el fouara….doit etre mis au musée, tout comme tous les restants de monuments laisser par les colons.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s