Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a annoncé, jeudi, à Sakiet Sidi Youcef (Tunisie) qu’il sera procédé prochainement à l’approvisionnement de la Tunisie en gaz naturel algérien

Approvisionnement prochain de la Tunisie en gaz naturel algérien

Chahed Sakiet

Ahmed Ouyahia reçu par son homologue tunisien, Chahed Youcef. 

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a annoncé, jeudi, à Sakiet Sidi Youcef (Tunisie) qu’il sera procédé prochainement à l’approvisionnement de la Tunisie en gaz naturel algérien, a annoncé l’APS.

«Le gaz algérien pourrait alimenter quatre régions frontalières tunisiennes, y compris Sakiet Sidi Youcef et cela pourrait avoir lieu vers fin 2018», a précisé Ouyahia dans une conférence de presse animée après qu’il eut présidé avec son homologue tunisien, Youcef Chahed, les cérémonies commémoratives du 60e anniversaire du bombardement par l’armée coloniale de Sakiet Sidi Youcef.

Après avoir évoqué les échanges commerciaux entre les deux pays atteignant annuellement les milliards de dollars, il a considéré qu’il fallait davantage de temps pour que les chantiers de coopération dans tous les domaines deviennent «à la hauteur des aspirations des deux peuples».

De son côté, le Premier ministre tunisien a relevé que les évènements de Sakiet Sidi Youcef avaient uni les deux peuples et cette occasion a été saisie aujourd’hui pour discuter de «questions importantes dont la coopération économique entre les deux pays» qui, a-t-il soutenu, «n’a pas encore atteint le niveau de la coopération politique entre les deux pays».

Insistant sur l’importance de développer les zones frontalières entre les deux pays, Youcef Chahed a fait état d’une réflexion pour mettre sur pied des comités qui se réunissent dans les wilayas frontalières, renfermant des potentialités dans divers domaines dont l’agriculture et le tourisme.

Le Premier ministre tunisien a indiqué que les discussions d’aujourd’hui en présence du ministre tunisien de la Défense et des ministres de l’Intérieur algérien et tunisien ont également porté sur les échanges de coordination sécuritaire dans la lutte contre le terrorisme qui, a-t-il relevé, représente un défi commun aux deux pays.

Il a également considéré qu’il fallait «promouvoir les relations entre les deux pays et penser à créer des zones de libre-échange».

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s