Ghouta orientale: le couloir humanitaire pilonné intensivement par les terroristes (soutenus par les USA)

Ghouta orientale: le couloir humanitaire pilonné intensivement par les terroristes (soutenus par les USA)

Un feu nourri des terroristes empêche les civils d’emprunter le couloir humanitaire reliant la Ghouta orientale à Damas, annonce le chef du groupe de contrôle de la zone de désescalade.

Les civils n’arrivent pas à quitter la Ghouta orientale, la banlieue est de Damas, car le couloir humanitaire censé assurer leur sortie est pilonné par les terroristes près de la localité d’al-Vafidine, a annoncé le chef du groupe de contrôle dans la zone de désescalade, le général Victor Pankov.

«Le couloir humanitaire destiné à assurer la sortie des civils de la zone de désescalade a été ouvert le 27 février à 9h du matin. Il est actuellement intensivement pilonné depuis la zone tenu par les combattants et aucun civil n’est sorti», a-t-il indiqué devant les journalistes.

Les autorités syriennes, soutenues par le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit, ont mis en place dans la localité d’al-Vafidine les conditions nécessaires pour accueillir les civils qui empruntent l’unique couloir humanitaire reliant Damas à la Ghouta orientale.

La police militaire russe, appuyée par l’armée syrienne, est chargée d’assurer la sécurité à la sortie du couloir. Un poste médical mobile ainsi que des cars destinés à transporter les civils dans des camps provisoires ont été positionnés dans la localité d’Al-Duvair, également proche du couloir.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s